Jan 17 2020

Défense des retraites : c’est toujours non

En abandonnant provisoirement l’âge pivot, le gouvernement veut apparaître comme celui qui joue l’apaisement et qui souhaite entrer dans une négociation constructive avec certains partenaires sociaux.

Pour la CGT Éduc’action,

cette annonce est un leurre car cette mesure est simplement suspendue pour les générations nées avant 1975.

Alors, on ne lâche rien!

La CGT Éduc’action appelle tous les personnels

  • à multiplier les heures d’infos syndicales pour faire connaître les annonces,
  • à se réunir en AG pour décider de la reconduction
  • et à être massivement en grève jeudi 23 janvier 2020 et vendredi 24 janvier 2020, jour de la présentation de la loi au conseil des ministres .

Télécharger le tract CGT Educ’action

Mercredi 22 janvier Jeudi 23 janvier Vendredi 24 janvier Dimanche 26 janvier
Chalon sur Saône 7h : distribution Pont Jean Richard (RDV sur place) 7h : distribution Feux du stade (RDV sur place)
18h : retraite aux flambeaux – départ Maison des syndicats
Pensez à apporter flambeau ou lumière
8h30 : Piquet de grève devant la CPAM (rue Jean Moulin)
15h30 : manifestation – départ Maison des syndicats
12h – 18h : fête entrée à prix libre au profit de la caisse de grève à la Méandre (Port Nord)
Mâcon 18h : Action spéciale Éducation – rdv Collège St Exupéry
19h30 : Retraite aux flambeaux départ Esplanade Lamartine
8h30 : Piquet de grève devant la CPAM (rue de Paris)
14h : Manifestation et actions surprises (départ devant la CPAM)
Gueugnon 18h : salle Lucie Aubrac – débat public sur le thème des retraites
Dijon 18h  : retraite aux flambeaux départ place Darcy
Sens   10h : Manifestation
Auxerre   10h : Manifestation Plaine des Isles à Monéteau, départ rond-point situé face aux entreprises HMY et Yoplait + Barbecue de solidarité pour les cheminots

14h : Manifestation départ maison des syndicats

 


Lien Permanent pour cet article : https://www.cgteducdijon.org/defense-des-retraites-cest-toujours-non/

Nov 16 2019

Mutations inter-académiques 2020

Ouverture du mouvement 2020

Suite au vote de la loi de transformation destruction de la Fonction publique durant l’été 2019, les commissions administratives paritaires sont dessaisies de la majorité de leurs compétences, dont le suivi des mutations.

C’est une offensive sans précédent, contre le statut général des fonctionnaires tel qu’il a été construit  à l’issue de la seconde guerre mondiale. C’est une remise en cause de l’égalité de traitement entre les agent·es et  de la transparence de gestion des carrières.

Ainsi, pour la première fois depuis 1946, aucun élu des personnels ne siégera durant la phase de vérification de barème dans les rectorats, ni au ministère de l’Éducation Nationale.

Les personnels sont donc renvoyés à une relation individuelle avec l’administration au sujet de leur situation et de leur mutation. Les erreurs et oublis d’un coté comme de l’autre, s’en trouvent immédiatement difficilement rectifiables.

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : https://www.cgteducdijon.org/mutations-inter-academiques-2020/

Jan 21 2020

Autun : En grève contre les E3C et la réforme des retraites

Communiqué de presse des personnels du pôle général du lycée Bonaparte

En ce premier jour des épreuves communes du contrôle continu (E3C) du baccalauréat, plus de 80% des professeurs et personnels du pôle général du lycée Bonaparte se sont déclarés grévistes. Contrairement à ce qu’affirme le Ministre J. M. Blanquer, 99,99% des professeurs ne soutiennent pas cette Réforme. Notre action n’est pas le fait d’une minorité ultra-politisée, elle s’inscrit dans un mouvement national porté par l’ensemble des syndicats enseignants et de personnels de direction, qui dénonce l’impréparation et le caractère inégalitaire de ce nouveau bac. Les premiers perdants seront bien les élèves.

En effet, ces épreuves communes montrent de nombreux dysfonctionnements : arrivée très tardive des sujets, pas d’harmonisation sur le barème des corrections, dans certains lycées les élèves ont été informés en amont des thèmes sur lesquels ils seront évalués, ce qui est à la fois inacceptable et inégalitaire. Cet amateurisme est irrespectueux des élèves bacheliers et il n’est pas digne des exigences du métier d’enseignant. En effet, cette évaluation permanente soumet les élèves de Première à une pression constante : huit épreuves anticipées et trois bacs blancs en français, afin de préparer l’écrit et l’oral de juin. Quant aux enseignants, ils sont amenés à corriger en flux-tendu, tout en devant assurer leurs cours et préparer de nouveaux programmes. Cette surcharge et la perte de sens de notre travail engendrent une souffrance et un épuisement des enseignants comme de l’administration.

L’organisation de ces épreuves intervient dans un contexte social d’une ampleur inédite. Depuis le 5 décembre 2019, un mouvement social interprofessionnel se bat contre une attaque historique de notre système de retraites. Les annonces du gouvernement ne sont pas de nature à nous rassurer sur la pérennité de nos pensions. Cette Réforme présentée comme concertée, égalitaire et incontournable engage notre société dans une paupérisation généralisée. Et ce ne sont pas les promesses de Monsieur Blanquer, avec qui la confiance est totalement rompue, qui vont rassurer les enseignants. L’objectif est clair : en rupture avec le principe de solidarité de l’ancien système, faire travailler plus et plus longtemps, baisser le montant des pensions afin de développer le recours aux assurances privées. Et, dans le cadre de notre profession, dénaturer profondément notre métier.

 

Les personnels du pôle général du lycée Bonaparte


Une nouvelle journée d’action aura lieu le vendredi 24 janvier :

  • RDV à 9h devant le pôle général du lycée Bonaparte pour prévoir la mobilisation de l’après-midi (manifestation à Chalon / Dijon / Autun, fabrication de banderoles/panneaux).

AUTUN : Les professeurs du Lycée Bonaparte en grève contre la réforme du baccalauréat

La réforme du baccalauréat n’est pas la seule des revendications des professeurs. En effet, ils entendent dénoncer la réforme des retraites, qui sera présentée le 24 janvier prochain en conseil des ministres. « Aujourd’hui, on sait de l’aveu même du gouvernement que cette réforme va conduire à une baisse significative de nos pensions de retraites »,

Source : AUTUN : Les professeurs du Lycée Bonaparte en grève contre la réforme du baccalauréat – Autun Infos

Une vingtaine de professeurs de tous les niveaux font grève ce mardi matin à Autun. Ils ne surveilleront pas la première épreuve de contrôle continu des E3C Histoire-géo du bac, mise en place par la nouvelle réforme Blanquer, qui concernent les élèves de Premières.

Source : Autun | Autun : une vingtaine d’enseignants en grève pour la première épreuve du bac et 

 

Communiqué CGT Educ’action

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.cgteducdijon.org/autun-en-greve-contre-les-e3c-et-la-reforme-des-retraites/

Jan 11 2020

Défenses des retraites : le 11 janvier en images

Réforme des retraites : à Dijon les manifestants restent très motivés

L’annonce faite par Edouard Philippe de revenir sur l’âge pivot ne va pas les faire changer d’avis. Le projet de réforme a mis le feu aux poudres et ses opposants ne sont pas prêts à abandonner le bras de fer engagé avec le gouvernement. Exemple à Dijon.

Source : Réforme des retraites : à Dijon les manifestants restent très motivés – France 3 Bourgogne-Franche-Comté

A Mâcon, entre 100 et 200 manifestants au péage de Mâcon nord

Ils sont bien décidés à ne rien lâcher. L’intersyndicale (CGT, Solidaires, FO, FSU, CNT) les membres des Gilets jaunes ont rassemblé près de 200 manifestants, samedi matin à Mâcon. Réunis sur le parking de la piscine à Mâcon pour une action surprise, les participants ont rapidement pris la direction du péage Mâcon nord à Sennecé-lès-Mâcon. De quoi faire plaisir aux Gilets jaunes de la première heure qui l’ont si souvent pris d’assaut. Pendant une trentaine de minutes, ils ont mené une opération barrières levées, sous la surveillance de la police et de la gendarmerie.

Source : Edition Macon | A Mâcon, entre 100 et 200 manifestants au péage de Mâcon nord, ce samedi [en images]

MÂCON : Des manifestants ont bloqué le péage Nord de l’autoroute

Ce matin, quelques centaines de manifestants contre la réforme des retraites ont ouvert les barrières du péage Nord de l’autoroute. C’était l’action surprise annoncée par la CGT quelques jours avant pour ce 11 janvier.

Source : Mâcon Infos – Le Web Journal du Mâconnais – MÂCON : Des manifestants ont bloqué le péage Nord de l’autoroute

Chalon-sur-Saône : 700 manifestants dans les rues de Chalon

Source : Chalon-sur-Saône | Réforme des retraites : 700 manifestants dans les rues de Chalon

 

Montceau-les-Mines : Entre 130 et 300 manifestants ont défilé ce matin

Source : A la Une – Montceau-les-Mines | Réforme des retraites : Entre 130 et 300 manifestants ont défilé ce matin à Montceau

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.cgteducdijon.org/defenses-des-retraites-le-11-janvier-en-images/

Articles plus anciens «