«

»

Mai 16 2024

Imprimer ce Article

La colère monte dans les établissements

La colère monte partout dans les établissements : “choc des savoirs”, groupes de niveaux/besoins, manque de moyens, climat scolaire qui se dégrade, effectifs trop lourds… STOP !

 

Semur-en-Auxois. Une opération « lycée mort » en soutien à un professeur

Ce jeudi 16 mai, élèves et enseignants sont mobilisés pour dénoncer la suppression d’un poste à la rentrée prochaine.

Source : Semur-en-Auxois. Une opération « lycée mort » en soutien à un professeur

Suppression d’une classe au lycée Pontus de Tyard : Les parents d’élèves réclament davantage de moyens

Au lycée Pontus de Tyard, la suppression d’une classe de seconde sur l’établissement, le maintien du nombre de classes de 1ère avec une dotation horaire jugée insuffisante et un complément horaire constitué essentiellement d’heures supplémentaires inquiètent les parents d’élèves. Plus de détails avec Info Chalon.

Source : Suppression d’une classe au lycée Pontus de Tyard : Les parents d’élèves réclament davantage de moyens. – info-chalon.com – Toute l’info sur le Grand Chalon et en Saône-et-Loire

A Chalon sur Saône, le collège Camille Chevalier au point de rupture ?

C’était une forme de protestation inédite pour le Collège Camille Chevalier. Présenté longtemps comme le Collège de Chalon sur Saône le plus côté, l’heure est à la mobilisation du côté des équipes pédagogiques et d’encadrements de Camille Chevalier. Les chiffres sont là pour attester du sentiment de ras-le-bol qui traverse l’établissement secondaire. « Avec 664 élèves et 6 postes d’AED, la tension est réelle. Il manque au moins deux postes d’AED pour Camille Chevalier mais au moins travailler avec des moyens constants ».

Source : A Chalon sur Saône, le collège Camille Chevalier au point de rupture ? – info-chalon.com – Toute l’info sur le Grand Chalon et en Saône-et-Loire

Au collège Camille Chevalier, « l’atmosphère de travail n’est plus tenable »

Ce mardi, c’était une opération « Collège mort » à Camille-Chevalier, établissement atypique du centre-ville de Chalon-sur-Saône, où les professeurs et encadrants sont à bout. Et pour plusieurs raisons.

Source : Chalon-sur-Saône. Au collège Camille Chevalier, « l’atmosphère de travail n’est plus tenable »

Bourbon-Lancy. Les réformes du “choc des savoirs” continuent d’inquiéter au collège

À la veille des vacances scolaires de printemps, le 12 avril, les enseignants du collège Ferdinand Sarrien, à Bourbon-Lancy, avaient manifesté leur mécontentement et distribué des tracts contre les réformes du “choc des savoirs”. Depuis la rentrée, ce lundi, la grogne et l’inquiétude sont toujours vives.

Source : Bourbon-Lancy. Les réformes du “choc des savoirs” continuent d’inquiéter au collège

Côte-d’Or. Éducation : face au « choc des savoirs », la fronde s’organise

Ce jeudi soir, l’intersyndicale CGT Éduc’action 21, FSU 21, FNEC FP FO 21 et Sud Éducation-Solidaires 21-71 et Unsa Éducation, a redit tout le mal qu’elle pensait du « choc des savoirs » voulu par le ministère de l’Éducation nationale. Elle envisage plusieurs moyens d’action, dont la participation à la journée du samedi 25 mai à l’initiative de la FCPE et une opération « collèges morts » dans tout le département de Côte d’or le 29 mai.

Source : Côte-d’Or. Éducation : face au « choc des savoirs », la fronde s’organise

Grève au lycée Émiland Gauthey face à la valse des proviseurs

 

«Cinq proviseurs en cinq ans, ça suffit maintenant !» Hier, des personnels du lycée ont défilé devant les grilles de l’établissement afin de dénoncer cette étrange situation et demander le maintien du proviseur actuel, Frédéric-René Scherrer, arrivé après les vacances d’automne 2023. Plus de détails avec Info Chalon.

Source : Grève au lycée Émiland Gauthey face à la valse des proviseurs – info-chalon.com – Toute l’info sur le Grand Chalon et en Saône-et-Loire

Lien Permanent pour cet article : https://www.cgteducdijon.org/la-colere-monte-dans-les-etablissements/

CGT Educ' Dijon

GRATUIT
VOIR