<CGT Éduc'Action
La CGT Éduc'action espère que vous vous portez bien ainsi que votre entourage. La crise sanitaire ne nous empêche pas d'être attentif aux respects des droits et à la sécurité des personnels de l'Éducation nationale.
Crise sanitaire et nouveaux concepts : Vacances apprenantes, télétravail et droit à la déconnexion, continuité pédagogique
Vacances apprenantes, droit à la déconnexion des élèves, des profs et des parents.

Le 16 mars commençait le confinement et il a fallu assurer « la continuité pédagogique ». .../...
Les enseignants n'ont pas interrompu leur métier, ils ont été réactifs, inventifs, ont adapté leurs pratiques pour maintenir les liens avec les élèves, les familles, pour se concerter avec les collègues.  .../...
Dans ce contexte, le travail pourrait très vite s'inviter à des heures normalement plus propices à la vie privée. Il est donc nécessaire de rappeler le droit à la déconnexion pour soi et pour les autres. .../...
Pour ces raisons, nous refusons aussi toute pression, ici ou là, envers les personnels qui ne s'engageraient pas dans le programme de soutien scolaire instauré par le ministre durant les congés. .../...
Il sera nécessaire que les familles aient aussi leurs congés, une pause dans les difficultés, une pause dans une organisation familiale bousculée et alourdie.

Lire l'article entier

La FCPE a interpellé la Rectrice de l'Académie de Dijon, nous relayons le compte rendu
Parent et syndicats de l'Éducation nationale interpellent le ministre sur les vacances (le courrier)
Une crise sanitaire et de nouvelles pratiques qui interpellent : une enquête sur les conditions de travail et nos premières réflexion sur le télétravail.
Si vous n'avez pas encore complété le questionnaire de la CGT Éduc'action depuis la lettre nationale, il est encore temps, vous rejoindrez alors les 30 000 premières réponses. C'est simple : cliquez ici 

Pour télécharger notre 4 pages spécial télétravail, cliquez sur l'image ci contre
 
Continuité pédagogique et tartufferie

Nul ne peut ignorer les particularités territoriales et sociales de l’académie de Dijon et pourtant de son perchoir parisien pour le ministre ou de sa grande tour dijonnaise, la communication ministérielle et rectorale sur cette période dite de continuité pédagogique est digne des meilleures Tartufferies. Les personnels et les usagers de l’Education nationale de l’académie de Dijon vivent une toute autre réalité qu’il s’agisse de l’accès aux outils numériques, de la mise en place de la continuité pédagogique, du respect des conditions de travail et de la santé des personnels...

Un communication rectorale qui appelle certaines précisions ! Selon ses chiffres, le décrochage serait faible dans notre académie et ne concernerait qu’un peu plus de 2% des élèves. Ces statistiques font bondir tou·tes les enseignant·es tellement elles sont éloignées de ce qu’elles·ils constatent chaque jour.
Continuité pédagogique, numérisation des apprentissages, « vacances apprenantes »… Quelles suites ?
Il est encore un peu tôt pour se perdre en projections mais la politique de Blanquer laisse présager une utilisation abusive des moyens d’apprentissage (peu concluants) mis en place dans ce contexte extraordinaire. .../...
Des infos complètes                     Pour nous contacter                              Notre page Facebook
             sur notre site                                      email                               CGT Educ'Action académie de Dijon :
                                                                                                                           Non à la casse de l'Ecole